Route des vins

Comment décanter efficacement du vin ?

Home »  Non classé »  Comment décanter efficacement du vin ?

Comment décanter efficacement du vin ?

Posted by , In Non classé, With No Comments

Le but de cette opération diffère selon l’âge du vin. Pour les vieux crus, elle permet de séparer le précieux liquide des dépôts susceptibles d’empêcher le plaisir de la dégustation. Pour les produits plus récents, elle assure leur oxygénation et rehausse leur arôme ainsi que leur saveur. Découvrez comment s’effectue la décantation du vin.

Préparer votre bouteille

La décantation apparaît comme une opération simple. De nombreuses personnes s’imaginent qu’elle se résume à verser délicatement le vin de manière à laisser les dépôts au fond de la bouteille. Mais, la pratique se révèle beaucoup plus complexe. Vous devez intervenir avec minutie et dextérité pour réussir à obtenir un liquide fluide et sans particule. En effet, tout brusque mouvement pourrait générer des troubles. Cela vous obligerait à patienter quelques heures avant de reprendre l’opération. Pour réaliser une décantation irréprochable, vous devez disposer d’une excellente carafe. Les meilleurs modèles se retrouvent à cette adresse à des tarifs assez intéressants. Privilégiez les versions étroites et hautes. Les carafes de forme large ont tendance à entrainer une oxydation assez rapide des vins âgés. Cela peut impacter négativement leur goût et leur saveur. Ensuite, vous préparez la bouteille au moins 24 heures à l’avance. Concrètement, vous retirez entièrement la collerette et la mettez en position oblique ou debout.

Réaliser la décantation proprement dite

route des vins 89

Avant de démarrer avec cette opération dans un lieu peu éclairé, vous apprêtez une source lumineuse. La mise en place d’une bougie demeure la solution idéale. Cette solution vous permettra de détecter aisément l’arrivée des particules. Vous pourrez empêcher que celles-ci se retrouvent dans le vin à consommer. Cela préservera également vos yeux. Agissez toujours peu avant la consommation pour réduire considérablement l’oxydation du vin après le décantage. Déversez le précieux liquide avec minutie et attention dans votre carafe. Restez bien vigilant pour repérer lesdits déchets au bon moment. Évitez des mouvements brusques avec la bouteille lors de cette opération. Manipulez le flacon avec grande délicatesse pour ne pas y générer des troubles. Intervenez d’un trait sans vous précipiter.

Ignorer les précipitations d’éléments colorants

La présence des dépôts dans un vin représente un phénomène naturel qui n’affecte nullement la qualité du liquide. Cela s’observe notamment au niveau des vieux crus. Il se remarque moins avec les vins jeunes. Toutefois, vous ne devrez pas confondre lesdits dépôts avec les particules qui se retrouvent au fond de certains vins non filtrés. Ces molécules se révèlent plus lisses et gênent assez peu. Certains crus, y compris les bouteilles récentes, affichent également de fines poussières en suspension. Cela reste sans influence sur leur goût et leur saveur. Un tel phénomène se produit aussi au niveau de certains grands vins. Dans la plupart des cas, ces minuscules particules résistent à la décantation. Ces précipitations d’éléments colorants proviennent souvent de la peau du raisin. Elles n’affectent pas le plaisir de la dégustation. Si vous ne parvenez pas à consommer entièrement votre précieux liquide, pensez à le déposer au réfrigérateur. Vous pourrez le conserver durant deux à trois jours sans qu’il perde sa saveur. Tout dépendra de sa qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *