Nos 5 astuces pour accorder vos plats comme un pro

Miser sur l’accord parfait avec votre bourguignon, vos crevettes, votre plat de chèvre ou vos huîtres n’est pas chose aisée. Pourquoi certains vins se marient parfaitement avec les viandes et ne sont pas adaptés pour les desserts ? Le mieux est de choisir un vin et un repas qui s’associent parfaitement pour que la dégustation soit excellente.

Ce qu’il faut savoir avant de choisir son vin

Le type de sauce est indispensable lors du choix de votre vin. De l’agneau mariné dans une sauce vin rouge (demandant un vin rouge évolué), ne se mariera pas de la même façon qu’une sauce forestière par exemple, qui demande un vin rouge léger.

Aussi, il faut prendre en compte l’accompagnement de votre plat (risotto, asperges, champignons). Si les légumes verts ne mettent pas en avant un vin complexe, les champignons eux vont les magnifier. Le riz et la pomme de terre sont plus neutres.

Pour un plat simple, favorisez un vin simple. Pour un plat sucré, choisissez un vin sucré. Pour un plat élégant, favorisez un vin élégant. Par contre, évitez le plus possible l’association du vin rouge aux fromages.

 

Les astuces à suivre pour choisir une bonne bouteille

 

Astuce n°1 : Favorisez l’harmonie plutôt que l’arôme

On le sait tous, les amateurs de vin accordent une importance capitale aux accords mets vins. Un pinot gris accompagne généralement du foie-gras, alors qu’un Bourgogne ou un Bordeaux, accompagne de l’agneau, du veau ou du gibier.

Pour ravir les papilles, il faut trouver une harmonie entre le vin et le plat proposé. L’astringence du vin en bouche est non négligeable :

  • Vin et viande : Choisissez un vin corsé et tannique pour de la viande rouge, mais des vins blancs ou des vins rouges pour de la viande blanche ;
  • Vin et produits de la mer : homard, terrine de fruits de mer, crevettes, poissons… On choisira un vin blanc moelleux ;
  • Vin et fromage : un vin liquoreux emplit de fraîcheur peut être apprécié avec un bleu ou un chèvre.

Astuce n°2 : La succession de vins durant le repas

Vin rosé, pétillant, blanc-sec, rouge, quel vin choisir avec un plat de charcuterie, de la volaille, du bœuf, du canard, du rôti ? La première chose à prévoir est de créer une harmonie entre le plat et le vin. Toutefois, il faut aussi penser à la succession de vin durant le repas.

Qu’il s’agisse d’un Chardonnay, d’un Riesling, d’un Sauvignon ou d’un Pinot… sachez qu’un vin blanc vient toujours avec un vin rouge, un vin jeune avant un vin de garde et un enfin, un vin blanc moelleux.

 

Astuce n°3 : Privilégiez des accords mets et vins surprenants

Parfois, il faut oser et goûter beaucoup de choses afin de mieux connaître les surprises qu’un accord mets et vins peut proposer.

Au restaurant ou grâce à l’assistance d’un sommelier, vous pouvez déguster une pléthore de vins ou de liqueurs aux arômes différents, vous surprenant aussi bien les uns que les autres.

Une association que l’on recommande ? Le cidre à fines bulles et son accord avec un fromage provenant de la Normandie. Lire cet article pour en savoir plus sur l’accord met vin.

 

Astuce n°4 : Evitez les mélanges

Lors des repas de famille ou de tout autre déjeuner festif, beaucoup de personnes font l’erreur de vouloir mélanger les vins. Pourtant, il s’agit d’une erreur monumentale, non seulement pour votre palais mais aussi pour votre foie.

Notre conseil serait donc de commencer par un vin blanc sec et de terminer par la même bouteille. Si vous êtes plutôt vin rouge, vous pouvez finir avec la bouteille de votre choix. Par contre, si vous mélangez les vins, vos papilles risqueront de ne pas apprécier la nouveauté à chaque fois !

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest