Route des vins

Route des vins Provence

Home »  Route des vins Provence

Un passage en Provence : c’est une multitude d’opportunités de déguster des grands vins !

La Provence a vu s’implanter ses cépages vers 600 avant J.-C. par les Grecs. Les Romains ont continué sur cette lancée, réalisant que la région avait le climat idéal pour produire du vin : des hivers doux et des étés longs et chauds.

Comme vous le savez peut-être, en France, la production de vin est contrôlée par le gouvernement afin de préserver sa qualité. Selon cette réglementation, les vignerons provençaux peuvent donc assembler des vins avec un maximum de 13 cépages différents (cinq blancs et huit rouges), ce qui est unique en France. Il n’y a qu’au Châteauneuf-du-Pape que les treize cépages sont tous utilisés, la plupart des autres vins sont assemblés avec quatre ou cinq cépages. Cet assemblage permet aux vignerons provençaux de personnaliser leur vin.

En Provence, on produit principalement des rouges et des rosés. Seuls cinq pour cent environ des vins sont blancs (les meilleurs proviennent de Cassis et du Châteauneuf-du-Pape). La plupart des blancs provençaux sont légers, acidulés, avec beaucoup d’agrumes, et se servent avant le dîner ou dans un kir.

route vins provence 1

Régions viticoles de Provence

Côtes du Rhône :

Les Côtes du Rhône, la région qui longe le Rhône depuis Lyon jusqu’à Avignon, produit ce qui est considéré comme le meilleur des vins provençaux. Les rouges y sont corsés, les rosés secs et fruités et les blancs secs et parfumés. De nombreuses sous-régions des Côtes du Rhône sont connues pour produire des vins d’une qualité exceptionnelle et ont obtenu leurs propres appellations (comme Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Beaumes-de-Venise, Côtes de Ventoux, Tavel et Côtes du Luberon).

Côtes de Provence :

Les cépages typiques de cette région sont le Cinsault, le Mourvèdre, le Grenache, le Carignan et le Syrah. Les vins y sont généralement corsés et fruités, destinés à être bus lorsqu’ils sont encore jeunes. Ils coûtent moins cher que les Côtes du Rhône mais présentent néanmoins des caractéristiques similaires. La région est surtout connue pour ses « grands » rosés qui peuvent être servis en accompagnement de plats de viande (le rosé représente 60 % de la production).

Coteaux d’Aix-en-Provence :

Cette grande région, entre Les Baux-de-Provence et Aix-en-Provence, produit des vins rouges, blancs et rosés uniques. Les cépages couramment utilisés sont les mêmes qu’en Côtes de Provence, bien que plusieurs producteurs (principalement autour des Baux) utilisent une plus forte concentration de cabernet sauvignon, ce qui permet de distinguer leurs vins. Les vignerons autour des Baux produisent des vins d’une qualité exceptionnelle, et beaucoup d’entre eux sont biologiques.

baux vins provence 2

Méditerranée :

Les villes balnéaires de Cassis et Bandol sont côte à côte, surplombant la Méditerranée à l’est de Marseille. Cassis, l’une des plus petites régions viticoles de France, est connue pour son vin blanc fort, frais et très sec, il est sans doute le meilleur de Provence. Bandol est connu pour ses rouges somptueux et veloutés.

Conseils de dégustation

Plus encore que dans le reste de la France, la Provence est parsemée de caves de dégustation.

Bien que les vignerons de Provence soient connus pour être plus accueillants et conviviaux que dans d’autres régions, cela reste une expérience sérieuse. Mais pas d’inquiétudes, le climat doux de Provence et ses vins à prix raisonnables vous offriront un moment agréable et ludique, surtout si vous êtes patient et disposé à apprendre.

Visitez plusieurs vignobles privés ou arrêtez-vous dans une cave coopérative. C’est une excellente occasion de déguster les vins d’un certain nombre de viticulteurs locaux dans un cadre unique et bien moins intimidant. N’hésitez pas à appeler à l’avance pour leur faire savoir que vous arrivez, même s’ils sont souvent ouverts toute la journée, il est bon d’annoncer votre visite. Évitez tout de même de prévoir une visite entre midi et 14 h,  de nombreux vignobles sont fermés et ceux qui ne le sont pas risquent d’être occupés par le déjeuner.

Lorsque vous entrez dans une cave, il est préférable de savoir ce que vous aimez (plus sec ou plus sucré, plus léger ou corsé, et ainsi de suite). Cela aidera votre hôte à vous faire servir et à vous faire découvrir ce qu’il a de meilleur selon vos goûts.

Enfin, rappelez-vous que le vigneron espère forcément que vous achetiez une ou deux bouteilles. Si vous n’achetez pas, il vous demandera peut-être de payer des frais pour la dégustation !

degustation vin provence 3