Route des vins

Comment réussir à accorder le bon vin au repas à déguster ?

Accueil »  Non classé »  Comment réussir à accorder le bon vin au repas à déguster ?

Comment réussir à accorder le bon vin au repas à déguster ?

Posted by , In Non classé, With Commentaires fermés sur Comment réussir à accorder le bon vin au repas à déguster ?

Choisir une association vin et plat où les éléments se mettront mutuellement en valeur est une tâche assez délicate. En effet, il existe une multitude de vins avec des caractéristiques et des arômes différents. Heureusement, en respectant certaines règles, vous pouvez trouver une synergie dans chacun de vos accords mets-vins. Voici des astuces qui vous permettront d’y arriver.

Le choix du vin selon votre mets

La première règle pour réussir son association mets-vin est de rechercher l’harmonie entre ceux-ci. C’est ce qu’on appelle un accord horizontal. Pour y parvenir, il faut s’assurer de choisir du vin de qualité comme on en trouve sur le Marché des Vins, caviste et site d’e-commerce. Les vins de l’Yonne y sont à l’honneur, mais vous pouvez aussi y trouver des vins blancs et rosés de la région de Bourgogne principalement.

En outre, vous pourrez y obtenir des champagnes spiritueux ainsi que des vins fins et rares d’autres régions de France issus de grands domaines reconnus. Il s’agit notamment de vins d’Alsace, de Bordeaux, de Languedoc-Roussillon, de la Loire, de Corse ou encore de vins provenant du Sud-ouest.

Afin de déterminer le vin idéal pour accompagner votre repas, il vous faudra tenir compte de la nature et de l’ingrédient de base du mets. Pour les crustacés, les coquillages et les poissons, choisissez du vin blanc sec et fruité. Si le poisson est en sauce, privilégiez un vin blanc sec plus riche. Pour les charcuteries et les viandes blanches rôties ou grillées, optez pour un vin rouge léger ou rosé.

Les viandes rouges iront quant à elles avec les vins rouges tanniques et les fromages se marieront aux vins blancs secs. En ce qui concerne les desserts et les plats sucrés ou salés, ils s’accordent parfaitement avec les vins moelleux. Enfin, vous avez la possibilité de choisir des mets et des vins venant de la même région. Parce qu’ils puisent leurs nutriments du même sol, leur association peut être plus facile.

La succession des vins pendant votre repas

Créer l’harmonie entre vin et plat n’est pas la seule difficulté à surmonter. Il faut également trouver un accord vertical, c’est-à-dire l’enchainement des vins au cours du repas. Celui-ci doit être progressif et toujours monter en intensité. Il ne faut pas que le vin que vous buvez vous rende nostalgique du vin précédemment bu.

Pour vous orienter, il existe certains principes de base qui respectent une certaine hiérarchie. Ainsi, sachez que :

  • les vins se boivent du moins alcoolisé au plus alcoolisé ;
  • les vins jeunes se boivent avant les millésimes qui sont plus âgés ;
  • les vins blancs se dégustent avant les vins rouges ;
  • les vins secs se servent avant les vins moelleux ;
  • et que les vins frais se dégustent avant les vins tempérés.

Cependant, évitez de servir plus de trois vins différents au cours du même repas pour ne pas perturber vos papilles. Aussi, changez les verres de service chaque fois que vous passez à un autre vin afin de garder intacts les arômes.

Servez-vous de ces quelques règles de base, pour sublimer vos moments de dégustation. N’hésitez pas à user d’imagination pour trouver de nouveaux accords afin de sublimer vos repas.

 

Comments are closed.